ma revue de presse journalière

21 juillet 2018

LAMENTABLE !!!

Affaire BENALLA : entretien avec  Anthony Caillé, le secrétaire général de la CGT-Police Île-de-France                                                                                    

Publié le   21 juillet 2018                                                                                                                                                                                                           par FSC                                                                                            

Et contrairement DONC de manière mensongère à ce que prétendent le pouvoir et les macronistes de tout poil A. BENALLA n'a pas réellement été sanctionné avant les révélations publiques de ses forfaitures; la preuve par la descente des Bleus des Champs Elysées le 16 juillet dernier :

 

 

Entretien avec Anthony Caillé, le secrétaire général de la CGT-Police Île-de-France.

Comment réagissez-vous à cette affaire Benalla ?

Anthony Caillé : Nous sommes outrés que l’on puisse faire intervenir de cette façon particulièrement illégitime un conseiller de la présidence de la République sans aucun titre particulier, ni aucun rôle officiel dans des opérations de maintien de l’ordre, qui plus est équipé avec du matériel de police. La grande question, c’est : pourquoi le pouvoir politique envoie un émissaire en plein milieu d’une opération de maintien de l’ordre ? C’est du délire.

Nous avons adressé un courrier au ministre pour lui demander comment une telle situation a pu être possible. C’est l’exécutif tout entier qui engage sa responsabilité dans cette affaire si une enquête sérieuse et des sanctions proportionnées à la gravité des faits devaient ne pas être mises en œuvre.

Pourquoi estimez-vous que les valeurs de la République sont en cause ?

Anthony Caillé : L’implication d’Alexandre Benalla dans cette opération de maintien de l’ordre et avec un tel usage de la violence porte atteinte aux valeurs de notre République et nui gravement à l’image de la Police nationale. Ces actes, même du fait d’un policier, ne sont pas tolérables et sont condamnables. Aucune violence ne saurait être légitime ou légale. Ce n’est pas comme cela que l’on procède sur une manifestation sociale. Laisser faire ce genre d’exaction alors que l’image de la police est déjà ternie et que nombre de policiers essaient de faire leur boulot le mieux possible, c’est catastrophique et cela met en péril l’équilibre de nos institutions.

En outre, cela traduit une collusion très forte entre ces personnages, conseillers de Macron, et la Police nationale. La révélation des conditions dans lesquelles ce grave débordement a pu se produire est indispensable.

Le fait qu’Alexandre Benalla n’ait été que peu sanctionné, sans enquête ouverte avant les révélations dans la presse, témoigne-t-il d’une certaine impunité ?

Anthony Caillé : On est tristement habitué à ce genre de réaction. Plus les hiérarques font de conneries et moins ils sont punis. En règle générale, j’appelle cela la purge vers le haut : quand un haut gradé de la Police nationale ou un hiérarque commet ce genre de chose, on l’envoie dans un service ailleurs et on lui donne le galon supérieur. Je ne suis pas étonné, c’est ce qui se passe régulièrement.

Un militant agressé en 2016 à un meeting de Macron

Ce n’est pas la première fois que le collaborateur d’Emmanuel Macron s’en prend physiquement à des personnes.

En novembre 2016, alors qu’il était chargé de la sécurité du tout nouveau candidat à l’élection présidentielle, un jeune communiste a été frappé et évacué violemment d’un meeting. L’Humanité, qui avait recueilli son témoignage, en avait fait état à l’époque : « Un jeune militant communiste de la ville a été violemment poussé vers la sortie par deux membres du service d’ordre, alors qu’il souhaitait écouter et ‘‘interpeller’’ l’ancien ministre de l’Économie. » Le jeune militant communiste a reconnu Alexandre Benalla comme étant l’homme qui l’avait frappé, comme il l’explique au site Buzzfeed.

Une vidéo sur Youtube de cet épisode montre l’homme identifié comme Alexandre Benalla le sortir sans ménagement. Sur Buzzfeed, la journaliste de l’Humanité auteure de l’article de 2016, Lola Ruscio, témoigne : le militant « a bien été sorti violemment. Il m’avait aussi dit avoir été frappé par un membre du service d’ordre, mais je n’avais pas assisté directement à la scène ».

Entretien réalisé par Julia Hamlaoui

Posté par ALLIENORD à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un bon article de ROSEMAR =

ROSEMAR

21 juillet 2018                         

Le temps des barbouzes est-il revenu ?               

Le temps des barbouzes est-il revenu ?

 

 

Un homme de main proche du pouvoir, un sbire qui fréquente "les huiles" et le gratin de la République, un garde du corps qui outrepasse ses droits, emprunte un brassard de police, une brute qui tabasse un homme à terre, lors d'une manifestation, comment nommer un tel personnage ?

 

Le temps des barbouzes est-il revenu ?

Alexandre Benalla, ce proche collaborateur d'Emmanuel Macron, semble avoir un passé bien trouble : déjà licencié par Arnaud Montebourg pour faute grave, il n'aurait pas dû être recruté par le Président de la République.

 

Non, cet individu n'avait pas sa place à l'Elysée.

Ce qui est choquant, c'est que le chef de l'Etat et son directeur de cabinet ont couvert et protégé ce personnage douteux et sulfureux.

 

La sanction qui a été prise contre lui (une mise à pieds de 15 jours) était bien trop légère, insignifiante.

Quand le pouvoir protège des individus douteux, leur accorde des privilèges (Benalla disposait d'un appartement de luxe), on peut parler de dérives inquiétantes...

 

Mais, au fond, ces pratiques ont toujours existé, et elles perdurent même dans un état de droit.

 

Elles n'en sont pas moins scandaleuses et ignobles : la justice doit être la même pour tous, selon la devise "inaltérable" de la République... Liberté, égalité, fraternité...

Et quand cette devise n'est même pas respectée au plus haut niveau de l'Etat, c'est inadmissible et intolérable.

 

Ce qui est inquiétant aussi, c'est le silence obstiné du Président de la République... un silence pesant, accablant, comme s'il se sentait lui-même pris au piège de ce scandale, comme s'il se reconnaissait coupable d'avoir couvert un délinquant et un personnage peu recommandable.

Un Président n'a-t-il pas le devoir de s'entourer de gens respectables et honnêtes ?

 

Mais où est passée la République irréprochable ? Jupiter a failli et on aimerait que le chef de l'Etat s'exprime à ce sujet.

 

 

 

 

 

 

 

Le temps des barbouzes est-il revenu ?

Partager cet article

Posté par ALLIENORD à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pauvre France !!!!!!

POUR Macron c'est la privatisation tous azimut !                                                                                    

Publié le     21 juillet 2018                                                                                                                                                                                                           par FSC                                                                                            

 

Ce n'est pas seulement les dérives barbouzardes et la part d'ombre du monarchisme macronien qui explosent avec l'affaire BENALLA.

La privatisation de la sécurité présidentielle exprime ce choix fondamental de Macron de livrer au privé jusqu'aux fonctions régaliennes de l'état pour les livrer aux appétits du capital privé.

Comme le montre ses intentions annoncées de privatiser les aéroports, la Française des jeux, les barrages hydrauliques.

Comme le montre son offensive contre la SNCF.

Ainsi se révèle au grand public le fonds de sa politique contre l'intérêt général!

Posté par ALLIENORD à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

INTERESSANTS =

Nouveaux sur notre site http://bolivarinfos.over-blog.com

En page d’accueil:
1)Nicaragua: Le Nicaragua fête le 39° anniversaire de la victoire de la Révolution Sandiniste, un article du Resumen Latinoamericano du 19 juillet 2018 traduit par Françoise Lopez. Très intéressant, cet article reprend les principaux points du discours prononcé par le Président Daniel Ortega à cette occasion et pour la première fois, il parle de l’attitude de l’Eglise Catholqiue dans les tables de dialogue où elle fait soi-disant fonction de médiatrice… A lire absolument.
2)Colombie : Le président Iván Duque aux Etats-Unis rompt avec les règles de la diplomatie, un article du Resumen Latinoamericano du 19 juillet 2018 traduit par Françoise Lopez. Très intéressant… on ne se faisait déjà pas beaucoup d’illusions sur Duque mais maintenant, on est fixé!
3)Cuba: Cuba instaure le rang d'Ambassadeur de la République à vie, un article de Cubadebate du 18 juillet 2018 traduit par Françoise Lopez. Outre la création du rang d’ambassadeur à vie pour les ambassadeurs qui se distinguent particulièrement dans leur travail, la qualité d’ambassadeur pourra être retirée à ceux qui ne fichent rien… Tous les élus étaient déjà révocables à tout instant sur demande de ceux qui les avaient élus, cette mesure s’étant aux ambassadeurs, y aurait-il parmi ces diplomates des gens qui ne font pas leur travail?… 
4)Mexique : Les Etats-Unis espèrent une renégociation rapide du TLCAN avec le Gouvernement de López Obrador , un article du Resumen Latinoamericano du 19 juillet 2018 traduit par Françoise Lopez. 
5)Amérique Latine : L'Amérique Latine menacée d'un retour en arrière, un article de Frei Betto publié par Cubadebate le  19 juillet 2018 et traduit par Françoise Lopez. Une réflexion sur la formation politique des peuples qui ont des Gouvernements progressistes. Pas forcément entièrement faux mais un peu dur…
6)Cuba : Les Constitutions et l'histoire des luttes du peuple cubain, un article de RHC du 19 juillet 2018 qui reprend rapidement toutes les Constitutions cubaines depuis la première. Intéressant pour avoir les idées claires à ce sujet…
7)Cuba : Les Constitutions cubaines d'hier à aujourd’hui, un article de Granma en français du 19 juillet 2018 sur le même sujet mais un peu différent (plus long) et moins synthétique mais également intéressant.
8)Colombie : La paix violente, un article de RHC du 19 juillet 2018.
Bonne lecture à tous,
Françoise Lopez

Posté par ALLIENORD à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

INCROYABLE !!!

21 Juillet 2018                                                                                                    

                                    

                                        Publié par Le Mantois et Partout ailleurs                                    

                                                                

                                                                                    Ainsi fond fond le fusible le fusible ainsi fond fond 3 p'tits tours et puis s'en vont (air bien connu en politique politicienne)                                                                                                                                             

                                

Si vous ne le saviez, un fusible protège les appareils disposés sur un circuit électrique. Monsieur Alexandre Benalla en était un de choix, vu qu'il protégeait l'éminente personne de notre présidmonarc, avec logement dans l'arrière cour du palais de l'Elysée, bagnole et chauffeur de fonction. Même qu'il était adoubé  Sous-chef du cabinet de notre Jupiter.

Donc, ce premier mai, muni d'une autorisation espéciale paraphée par le Chef de cabinet pour observer les manifs, le voilà casqué comme un CRS, tabassant dans les rues de Paname. Et pour montrer qu'il n'était pas n'importe qui aux yeux des dites forces républicaines garantes de l'ordre public, on le filme aussi avec un brassard de la police nationale et jactant dans un talkie-walkie. Et il était épaulé dans cette soi-disant OBSERVATION par un gendarme de réserve payé lui par le parti politique majoritaire à l'Assemblée nationale.

Très naturellement, les dites images ont été vues par le chef en titre du cabinet de l'Elysée, lequel en a avisé ses chefs directs, c'est à dire le président de notre république et son grand manitou de la police Gérard Colomb, ministre d'Etat. Bon, la Préfecture de police de Paris était aussi au courant si j'ose dire. Et d'autres aussi. Et tout ce beau monde, dans leur tour d'ivoire, avait pensé circulez, il n'y a plus rien à voir.

Et puis, ça s'est su. Et le fusible est en train de fondre. Lui et le pandore de réserve qui officiait à ses côtés ce 1er mai.

On va remettre un autre fusible. Il faut bien protéger  le beau monde aux affaires. Au propre comme au figuré.

Du coup, cette affiche est nulle et non avenue... Et la politique politicienne respire... Ah, ce qu'on est bien dans un état de droit, comme ils disent.

Ainsi fond fond le fusible le fusible ainsi fond fond 3 p'tits tours et puis s'en vont (air bien connu en politique politicienne)

                                

                                                                                     #politique

Posté par ALLIENORD à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2018

Ben voyons !!!

20/07/18

Pour la banque Goldman Sachs, la victoire des Bleus peut aider Macron à faire avaler ses réformes aux Français

 

Pour Goldman Sachs, la "cohésion sociale" créée par la victoire des Bleus pourrait aider Macron à faire passer ses pilules.
Pour Goldman Sachs, la "cohésion sociale" créée par la victoire des Bleus pourrait aider Macron à faire passer ses pilules. - Ludovic MARIN / POOL / AFP
Du pain et des jeux !
Dans une analyse prédictive publiée juste avant le début de la Coupe du monde de foot 2018 en Russie, les analystes de Goldman Sachs estimaient qu'une victoire des Bleus pourrait faire tomber en France les derniers boucliers tendus face aux réformes d'Emmanuel Macron, que la banque soutient.

Le document était passé plutôt inaperçu. Le 11 juin dernier, trois jours avant l'ouverture de la Coupe du monde de football 2018 en Russie, la banque Goldman Sachs avait publié un rapport de 49 pages analysant les différentes perspectives économiques que la compétition pourrait ouvrir. Pays par pays, les scénarios possibles y sont analysés froidement, voire cyniquement dans le cas de la France, comme l'a relevé ce mercredi 18 juillet sur Twitter une étudiante en journalisme.

Ainsi, dans le chapitre consacré à l'Hexagone, intitulé sans déférence aucune "En Marche vers un succès renouvelé", les analystes de Goldman Sachs prédisent qu'"une répétition de la performance de 1998 serait sans doute accueillie avec euphorie et serait un moteur significatif pour les ménages français". Jusque-là, rien que de très original. Mais si le texte se conclut par "Allez 'Les Bleus'", ce n'est pas par francophilie, ni par admiration de la stratégie de Didier Deschamps, mais au terme de ce raisonnement : "Peut-être une performance exceptionnelle de l'équipe de football française aiderait-elle à réduire l'opposition actuelle aux réformes en renforçant la cohésion sociale derrière 'Les Bleus'".

Peut-être une performance exceptionnelle de l'équipe de football française aiderait-elle à réduire l'opposition actuelle aux réformes en renforçant la cohésion sociale derrière "Les Bleus"

Goldman Sachs

Oui oui, vous avez bien lu : la banque d'investissement américaine, dont la responsabilité avait été pointée dans l'aggravation de la crise grecque, compte sur le foot comme un opium qui endormirait le bon peuple français, lui faisant avaler des réformes dont il n'aurait pas forcément voulu sans cette deuxième étoile flanquant désormais le maillot bleu !

Il faut dire que la banque ne s'intéresse pas tant à Kylian Mbappé qu'à Emmanuel Macron, dribbleur de son cœur : "Avec l'élection du président Macron l'année dernière, l'image de la France sur la scène internationale est plus positive et la perception de l'environnement des affaires en France s'est considérablement améliorée", s'ébaubissent les deux auteurs du chapitre. En conséquence de quoi ils livrent cette prévision économique : "Nous continuons de prévoir une croissance supérieure à la tendance en 2018, avec une croissance du PIB réel d'environ 2,0% en glissement annuel". A prendre avec des pincettes, toutefois, Goldman Sachs ayant par ailleurs pronostiqué au Mondial une victoire… du Brésil, face à l'Allemagne.

LIEN : https://www.marianne.net/societe/coupe-du-monde-2018-goldman-sachs-victoire-des-bleus-pour-reduire-opposition-reformes-macron
Posté par Jocegaly à -

Posté par ALLIENORD à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

OUH !!! là !!!

Taha BOUHAFS  l'auteur de la vidéo des violences de Benalla interviewé par Russia Today                                                                                    

Publié le              20 juillet 2018                                                                                                                                                                                                           par FSC                                                                                            

On remarquera que c'est RT, la chaîne visée par la loi sur les fake news et que Macron et les siens veulent faire taire qui donne la parole à Taha Bouhafs.

Ceci expliquant sans doute cela, le contrôle des médias français ne leur suffisant manifestement plus !

Posté par ALLIENORD à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ne nous laissons pas enfumer !!!

Dialogue social : l'opération d'enfumage de l'Elysée !                                                                                    

Publié le                                                                                                             20 juillet 2018                                                                                                                                                                                                           par FSC                                                                                            

Il faut être clair : le soit-disant tournant social de Macron, sa réception des "partenaires sociaux" à l'Elysée c'est une pure opération de com destinée à tromper l'opinion et à permettre à un Laurent BERGER d'amplifier son entreprise de démobilisation au service des contre-réformes et de l'oligarchie.

En tentant au passage d'embarquer les organisations syndicales dans un front commun avec le MEDEF et son nouveau président, Geoffroy Roux de Bézieux.

Ce qui contribuerait à les discéditer gravement !

Organiser les luttes, combattre les divisions, dénoncer les collusions avec le pouvoir notamment d'une CFDT prête à faire campagne pour les retraites à points du monarque, travailler à la convergence des luttes ... voilà les impératifs du mouvement social et de la CGT en particulier !

 

 

 

Posté par ALLIENORD à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Extrêmement intéressant

20/07/18

Peut-on se protéger des ondes ? Les vraies solutions

12 Décembre 2017

Publié par François de Terreneuve // ELECTROPREVENTION

Les rayonnements électromagnétiques artificiels sont (presque) partout. Ils rebondissent dans tous les sens à la vitesse de la lumière et il est très compliqué de leur barrer le passage. La longueur d'onde des divers rayonnements artificiels les plus intenses auxquels nous sommes soumis varie entre 2 cm (Wi-Fi 5) et 1 m (fréquences des services de sécurité). Les fréquences d'or qui traversent le mieux les murs (entre 700MHz et 1GHz) et qui sont évidemment privilégiées pour la téléphonie mobile ont une longueur d'onde voisine des 30 cm.
Pour se protéger des ondes, on va se servir des propriétés réfléchissantes, conductrices ou absorbantes de certains matériaux, en particulier des métaux. Pour les hautes fréquences, l'argent, le nickel ou le fer, par exemple, sont efficaces. On choisira la maille la plus fine possible, beaucoup plus petite que la plus courte longueur d'onde que l'on cherche à bloquer (l'idéal est qu'un moustique ne puisse pas passer). Les solutions proposées dans le commerce peuvent être efficaces si elles sont bien mises en œuvre. Généralement, il faut penser à effectuer une mise à la terre des dispositifs. Parfois, en fonction des niveaux de pollution et de la sensibilité des personnes, plusieurs couches sont nécessaires.

Les personnes sensibles sont invitées à imprimer l'article ci-dessous (4 pages) :

1- Les tenues de protection Attention, ces tenues métalliques peuvent produire l'effet contraire de celui escompté car les ondes qui y entrent ont tendance à y être piégées, ce qui augmente leur effet. Le métal attire les ondes, fait antenne. Les techniciens qui interviennent sur des antennes-relais actives doivent porter une lourde combinaison qui ne laisse presque rien passer. Faudrait-il se promener, travailler, vivre, dormir avec une tenue étouffante de cosmonaute?

Mieux vaut éviter les bonnets qui accentuent l'effet parabole de la boite crânienne. Quand on souffre de symptômes cardio-respiratoires, un T-shirt manche longue peut atténuer les effets des ondes. Certains électrohypersensibles doivent sortir avec un voile anti-ondes qui recouvre tout leur corps. Là aussi il faut être prudent lorsqu'on s'approche de champs électriques de haute puissance et savoir que tout ce qui rebondit par le sol va demeurer plus longtemps à l'intérieur du voile et être largement absorbé par le corps. En règle général, la plupart des ondes nous traversent en bonne partie et mieux vaut les laisser passer. Les tenues de protection sont à tester avec précaution et peuvent être efficaces dans certaines situations mais ne doivent pas être portées systématiquement.

2- Le baldaquin anti-onde Installer son lit dans une cage de Faraday est une solution efficace. Des voiles anti-ondes tendus sur un baldaquin et des tissus posés au sol sous le lit peuvent permettre de retrouver un sommeil réparateur lorsqu'on est particulièrement exposé. Attention, la cage doit être parfaitement étanche et aucun dispositif susceptible d'émettre des rayonnements ne doit y entrer. Ne jamais installer de baldaquin sans tissus au sol!

Il faut savoir que les tissus métalliques anti-ondes ont tendance à s'oxyder et qu'il faut les changer environ tous les cinq ans. De plus ces tissus et voiles sont assez fragiles (le chat, les enfants). Les solutions proposées dans le commerce coûtent pour les moins chères environ 1500 euros. Les bricoleurs peuvent fabriquer une cage avec du grillage métallique à moustiquaire pour beaucoup moins cher mais aussi généralement moins efficace. Dans une cage de Faraday parfaite le portable ne devrait plus passer.

3- Le blindage de la maison La solution du baldaquin n'est pas toujours satisfaisante lorsqu'on est hypersensible et qu'on ne se résout pas à vivre dans un espace confiné de 4 m². Mais c'est là que les choses se compliquent. Il existe des peintures ou des tissus qu'on peut poser comme une tapisserie, des voiles pour les fenêtres. On peut, en première intention, faire un test en tendant des couvertures de survie avec le côté argenté (le miroir) vers l'extérieur ou la source d'émission, avant de passer aux tissus ultra-performants à 20 ou 50 euros du mètre carré. Attention, plus on protège son domicile, plus les appareils émetteurs dont on se sert deviennent émissifs.

D'abord, il faut se concentrer sur les chambres. Dans certains cas, un blindage partiel peut s'avérer suffisant. On pose la peinture ou les tissus du côté où les ondes entrent et on laisse ouvert au moins un côté pour permettre aux ondes de s'échapper. Cette solution peut être progressive. On commence par un mur, puis un autre. Un blindage partiel peut être mis en place lorsqu'on est victime d'une installation chez un voisin ou d'une antenne-relais. Mais lorsqu'on habite en ville, a fortori dans un appartement, les émissions peuvent passer par tous les côtés. Dans ce cas, il faudrait fermer tous les murs, les huisseries, les sols et les plafonds, ce qui est coûteux. À ce stade il peut être nécessaire d'investir dans un appareil de mesure des champs électromagnétiques. Ces travaux de blindages peuvent s'avérer difficiles à mettre en œuvre car une moindre entrée de quelques centimètres laissera passer une partie des champs électromagnétiques. Néanmoins, même avec une solution imparfaite, la pollution électromagnétique devrait être atténuée.

Si on ne constate pas d'amélioration du sommeil, ou pas de réduction en terme de stress sur une période d'une semaine, et qu'on souffre d'une intolérance avérée aux champs électromagnétiques, alors on peut toujours essayer de renforcer les dispositifs de protection, se concentrer sur les entrées possibles, repasser une couche de peinture anti-ondes, doubler les tissus, associer peinture et tissus, choisir des matières plus performantes en matière d'atténuation.

Lorsqu'on est hypersensible, un appartement en ville peut devenir invivable et l'idéal serait de déménager dans une maison de plain-pied sans voisins à moins de vingt mètres et éloignée d'au moins 1 km à 2 km des antennes-relais (voir site Cartoradio pour la France). Si on ne peut pas vivre dans une maison isolée, le choix d'un appartement en rez-de-chaussée est à privilégier. Il faut savoir que plus on est près du sol, moins il y a de pollution électromagnétique. La présence d'arbres cachant une antenne-relais est aussi efficace.

4- Vivre sous terre Plus on descend sous le niveau du sol, moins les ondes passent. D'abord parce que les émetteurs rayonnent à l'horizontal, ensuite parce que la terre et tous les matériaux denses absorbent les rayonnements. Une solution peut être d'aménager un sous-sol si on en a un. On sait que l'endroit est parfaitement sain du point de vue électromagnétique lorsque le téléphone portable ne passe plus (dans aucuns réseaux 2G, 3G, 4G et Wi-Fi).

En cas de crise, immergez-vous dans l'eau qui fait barrage aux ondes!

En cas de crise, immergez-vous dans l'eau qui fait barrage aux ondes!

5- S'offrir un appareil de mesure L'intensité des champs électromagnétique est très variable d'un endroit à l'autre. Parfois quelques mètres d'écart font une grande différence. Les personnes hypersensibles sont forcées d'apprendre à se déplacer de manière à éviter de passer dans le faisceau principal d'une antenne-relais. De même, il faut s'éloigner systématiquement de quelques mètres des personnes qui téléphonent ou pianotent sur Internet avec leur smartphone, des bases de téléphones sans fil et des modems en Wi-Fi.

Avec un appareil de mesure, ces stratégies d'évitement sont plus simples à mettre en œuvre car les dispositifs émetteurs ne sont pas toujours visibles, ce qui ne les rend qu'à peine moins efficaces pour vous nuire (si on voit une grosse antenne et qu'on est sensible il ne faut pas négliger le facteur émotionnel). La mode est à l'intégration paysagère des antennes-relais qui deviennent faux sapins (faciles à repérer) ou fausses cheminées (plus difficile, si ce n'est qu'aucune fumée n'en sort jamais). Il faut compter 100 à 1000 euros pour un appareil grand public fiable. Les valeurs de champs exprimées sont généralement approximatives mais suffisent avec un peu de pratique à mesurer rapidement la qualité d'un environnement et à déterminer s'il est sain ou non en fonction de son degré de sensibilité.

Il est cependant important de savoir que les symptômes ne dépendent pas seulement de la valeur des champs électromagnétiques mais aussi de leur nature. On peut par exemple être très sensible au Wi-Fi à de faibles niveaux et moins à un portable en 2G pourtant plus émissif. Certains appareils sont dotés d'une fonction sonore qui permet une interprétation plus aisée que les chiffres abstraits inscrits sur l'écran.

Généralement, les hypersensibles souffrent plus à cause des hautes fréquences qu'à cause des basses fréquences (courant électrique surtout) mais certains appareils peuvent mesurer tous les types de fréquences. En hautes fréquences certains appareils ne mesurent qu'une partie du spectre. Il faut de préférence choisir un appareil capable de mesurer de 300 MHz à 6 GHz et veiller à ce que l'antenne (ou la sonde) couvre bien ce très large spectre.

6- Les fausses bonnes solutions Vous trouverez sur Internet ou dans votre boutique bio des tas de patchs, pierres, plantes et autres dispositifs anti-ondes vendus quelques dizaines d'euros. Ces choses sont sensées absorber, "déphaser" les ondes ou même émettre des "contre-ondes". Si ces produits se vendent bien c'est qu'ils sont probablement efficaces pour atténuer les inquiétudes de certains. Si cela fonctionne dans votre cas alors tant mieux !

7- Réduire les émissions du téléphone portable Il m'est arrivé de conseiller une idée toute simple à des personnes sensibles, mais forcées dans leur travail de porter un téléphone en permanence dans la poche. Il suffit d'utiliser un morceau de couverture de survie avec le coté argenté (le miroir) contre le dos du téléphone du côté du corps en veillant à ce que le téléphone demeure libre côté extérieur (on peut mettre plusieurs couches). Les couvertures de survie contiennent souvent des particules métalliques mais demeurent généralement faiblement conductrices donc en principe sans danger (surtout pour l'appareil). Mais ce dispositif ne réduit votre exposition que lorsque le téléphone reçoit des données, pas lors des appels. Là, le mieux est de toujours se servir du haut-parleur ou du kit mains-libres (tel que préconisé sur les notices).

Ce dispositif pourrait en principe être amélioré en utilisant un morceau de voile ou de tissu anti-ondes de la taille de la face avant, scotchée juste sur le haut de l'appareil pour pouvoir le rabattre lorsqu'on se sert de l'écran ou des touches. Attention, un contact direct de l'écran tactile du smartphone avec le tissu ou le voile métalliques, extrêmement conducteurs, est à éviter ! Sauf si vous voulez rendre fou l'appareil ou le recycler en guirlande de Noël. Il faut donc isoler le tissu anti-ondes entre deux morceaux de tissu non conducteur. Ensuite, durant l'appel en kit main-libre ou sur l'oreille, il faut évidemment que le tissu protecteur soit du côté de votre cerveau ou du corps. De préférence, mais cela peut-être parfois compliqué, il faudrait que l'autre côté, libre de toute protection, soit orienté en direction de l'émetteur de votre réseau pour obtenir la meilleure réception avec le minimum de rayonnements sur votre corps. Ce dispositif dont l'efficacité toute théorique reste à prouver en conditions réelles vaut bien sûr lorsque le téléphone est dans une poche.

Quoiqu'il en soit, la meilleure solution est toujours la sobriété dans les usages et le ressourcement régulier dans des lieux naturels préservés. Pour les personnes très sensibles, l'idéal est d'habiter et de travailler en zones blanches (pas de rayonnements artificiels) ou grises (peu de rayonnements artificiels).

Posté par Jocegaly à - -

Posté par ALLIENORD à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Intéressants à lire =

                                         
                                             
                                         
                                             
 
« La milice de Macron… La pire des dérives en marche ! » L'édito de Charles SANNAT
 
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents, J'ai toujours mis en garde, alerter et écrit tout le bien que je pensais de la candidature de Macron. Oui, j'ai toujours pensé que Macron était un immense danger pour notre pays et notre démocratie et que son élection en elle-même portait les germes d'un naufrage démocratique. Nous y sommes. Vous l'avez sous les yeux. SI je dénonce la politique macronienne dans ce qu'elle peut avoir d'outrances sociales, je suis aussi "favorable" ou comp...  
 
 
_______________________________
Trump s'insurge contre l'amende infligée par l'UE à Google
 
Le président américain Donald Trump s'est insurgé jeudi sur Twitter contre l'amende record infligée par l'Union européenne à Google, martelant qu'il ne tolérerait plus que l'Europe "profite" des États-Unis. "Je vous l'avais dit !", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. "L'Union européenne vient d'imposer une amende de cinq milliards de dollars à l'un de nos formidables groupes, Google", a-t-il ajouté. "Ils ont vraiment profité des États-Unis, mais cela ne va pas durer !". Le présiden...  
 
 
_______________________________
Bruxelles invite les Européens à se préparer à une "rupture brutale" avec Londres
 
D'après cette dépêche AFP, "Bruxelles a appelé jeudi les pays de l'Union européenne à "intensifier" leur préparation à tous les scénarios possibles pour le Brexit, dont celui d'une "rupture brutale" avec Londres, de plus en plus redoutée face aux incessantes turbulences politiques fragilisant le gouvernement britannique". "Londres et Bruxelles sont censés parvenir à un accord d'ici à octobre pour organiser leur divorce et jeter les bases de leur relation future. Mais les Européens s'inquièten...  
 
 
_______________________________
Poutine : nous réagirons « de manière cohérente » aux actions agressives menaçant la Russie
 
L'idée, depuis le départ, de la diplomatie russe est évidemment de ne pas provoquer de réaction belliqueuse de la part des États-Unis qui n'attendent que ça. C'est aussi une stratégie de détachement des Européens par rapport aux Américains, ainsi qu'une diplomatie de l'approvisionnement énergétique, tout en sachant montrer ses muscles en tirant des lignes rouges au-delà desquelles la Russie assume pleinement les risques d'une confrontation militaire, comme ce fut le cas en Syrie. Charles S...  
 
 
_______________________________
Colonisation de l'Afrique : la Chine détient 72 % des dettes du Kenya
 
Pendant que l'on se regarde le nombril chacun de sa propre couleur et que l'on "interroge" notre histoire "commune", de l'esclavagisme à la colonisation, et parce que la nature à horreur du vide, les Chinois, eux, ne se triturent pas autant les méninges, ils colonisent l'Afrique, de façon économique, et "pillent" sans vergogne les ressources africaines dont ils ont tant besoin. L'Express revient sur l'histoire du Kenya, où l'endettement public explose, "et vient de dépasser le seuil ...  
 
 

Posté par ALLIENORD à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]