ma revue de presse journalière

24 juin 2017

La lettre du jour :

                                        

Bonjour, voici la lettre d’information du site « CAPJPO - EuroPalestine » (http://www.europalestine.com)
Si vous ne visualisez pas cet email lisez-le sur le site http://www.europalestine.com

                                

                   

                               
                                            Publication CAPJPO - Europalestine                                                                                        
                                
                               
                                                
RAPPEL : Marwan Muhammad présente "Nous (aussi) sommes la Nation) ce vendredi soir à 19 H à la librairie Résistances. POUR LA LEVÉE DU BLOCUS DE GAZA : ON VOUS ATTEND NOMBREUX DEMAIN SAMEDI, À PARTIR DE 15 H 30, À LA FONTAINE SAINT-MICHEL A PARIS !
                                            
                                
                               
                                                
 
   
 

Posté par ALLIENORD à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Publié sur FB :

Fakir a partagé la photo de François Ruffin. (VOIR SUR FB)

Ca va être rock'n roll, ce quinquennat !

Aucun texte alternatif disponible.
François Ruffin

Loi Travail, non ! Des ordonnances sur la Finance, oui !

C’est le premier dossier qui va arriver devant l’Assemblée, la réforme du code du travail, entre le 24 ...et le 28 juillet.

Je compte m’y opposer, et pour une raison simple :

Chez Whirlpool, les salariés ont tout accepté : le gel de leurs salaires, de renoncer à des RTT, des aménagements pour les week‑ends, etc. Pour quelle récompense, à la fin ? La délocalisation en Pologne. Tandis que les dividendes des actionnaires augmentaient de 10 %, que les profits atteignaient 800 millions. Alors, c’est de la faute de qui ? Des actionnaires ou des salariés ?

Et la même histoire se répète chez Goodyear, Sièges de France, Abélia, Bigard, etc.

Alors, quelle est l’urgence ? Des ordonnances pour rendre les salariés plus « compétitifs », c’est‑à‑dire pour nous adapter encore davantage aux désirs des maîtres de l’argent ? Ou au contraire, des ordonnances contre la Finance, pour nous protéger de ces méfaits, pour que l’État mette nos vies à l’abri de leur soif de profits ?

Le Code du Travail n’est pas la Bible : ça ne me dérange pas qu’on le revoit. Depuis vingt ans, d’ailleurs, tous les gouvernements s’y sont mis, c’est une manie. Emmanuel Macron en a fait une obsession, déjà aux côtés de François Hollande durant quatre ans. Mais pour mieux vivre, pour préserver nos entreprises elles-mêmes, pour sauver nos retraites et la planète, c’est une autre priorité qu’il faut imposer : reprendre en main notre destin commun, le retirer des mains des financiers.

Et pour ça, le président de la République n’a prévu aucun texte, aucune loi.

Posté par ALLIENORD à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

INSOLENTIAE , journal d'info :

                            
                 

« De nouveaux risques pèsent sur la croissance mondiale !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Lorsque l’on gratte un peu, et encore sans avoir à faire beaucoup d’efforts, sous la surface des choses, on voit bien vite que même les plus hautes autorités monétaires ou économiques savent pertinemment que de lourds risques pèsent sur nos avenirs financiers.

 

Tout le monde le sait mais personne ne peut le crier trop fort sur les toits car cela risquerait bien évidemment de créer des paniques autoréalisatrices.

Conséquence de cela, et c’est assez simple à comprendre, il vous appartient de lire entre les lignes et d’aller chercher les bonnes informations aux bonnes sources.

Jamais, finalement, nous n’avons eu autant de possibilités d’être aussi bien informés et c’est extraordinaire.

Aujourd’hui, en quelques clics de souris, je suis connecté à la Réserve Fédérale américaine là où, jeune étudiant, je devais me déplacer jusqu’à la Banque de France pour accéder à certaines informations, ou hanter les bibliothèques spécialisées ce qui nécessitait de longs déplacements.

 

Les nouvelles menaces que détecte la BCE

 

Si la BCE estime que les risques pesant sur la croissance mondiale ont diminué l’an dernier, d’autres ont fait leur apparition, notamment en Chine.

Dans son bulletin mensuel publié mercredi, la BCE suggère que les risques « sur la croissance mondiale ont reflué l’an dernier, mais sans disparaître. De plus, de nouveaux risques ont émergé ».

Si l’on traduit la BCE, cela

Lire la suite ici  

             
                                
                                    
                                                                 
                        
            
                 

Futurs retraités, vous avez du souci à vous faire…

Les variables des postulats de départ ont été changés par le COR, qui est le Conseil d’orientation des retraites et qui dépend de Matignon.

Quelles sont-elles ?

La première c’est le solde migratoire qui a été largement revu à la baisse.

La deuxième c’est l’espérance de vie en bonne santé, là aussi revue en hausse de 1,2 an pour les hommes par exemple.

Nous parlons encore fois d’hypothèses et en changeant les hypothèses, on change évidemment les besoins de financements.

Tout cela reste à la fois théorique et politique.

Éminemment politique même.

Si vous voulez préparer les Français à une réforme, il convient de changer les variables en les dégradant,

Lire la suite ici

             
                                                                 
                 

Le mythe du ratio or/argent

Depuis le milieu des années 60, un ratio or/argent de 1 pour 16 est le Saint Graal des investisseurs dans le métal gris. Malheureusement, 50 années plus tard, cette quête n’est toujours pas couronnée de succès. En réalité, le ratio or et argent a même une tendance très lourde sur le long terme à se dégrader.

Encore une fois, j’invite tous les acheteurs d’argent métal à se méfier comme de la peste de l’appât du gain et de la spéculation sur ce métal. Soyez prudents dans vos choix d’allocation et restez pondérés afin de ne pas exposer votre patrimoine inutilement car les perspectives mirifiques que certains évoquent pourraient s’avérer plus que décevantes.

Comprenez-moi bien, avoir un peu d’argent c’est bien. Mais… un peu !!

Lire la suite ici

             
                                                                 
                        
            
                 

ATTENTION : l’inversion du QE de la FED est une entreprise risquée

La FED s’est lancée dans un pari risqué en balayant du revers de la main les signaux déflationnistes du marché obligataire et en relevant les taux dans un océan de chiffres faiblards. Je vous livre donc en exclusivité la traduction du dernier article d’Ambrose Evans-Pritchard du Telegraph de Londres qui explique lui aussi que l’arrêt des injections monétaires et la hausse des taux de la FED n’est

Lire la suite ici

             
                                                                 
                        
            
                 

BNP Paribas supprime 640 postes supplémentaires !

Le dégraissage massif dans les banques se poursuit alors que les bénéfices n’ont jamais ou presque été si élevés !

En effet, la BNP va supprimer un niveau de pilotage dans son réseau (comprendre l’équivalent d’un niveau hiérarchique) qui compte près de 29 000 salariés contre plus de 40 000 il y a à peine 10 ans.

Si les détails de ce projet seront présentés aux syndicats au cours d’un Comité d’entreprise, la logique globale reste à chaque

Lire la suite ici
             
                                
                                    
                 

Notre adresse mail est: contact@insolentiae.com

Posté par ALLIENORD à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

PARTICIPONS !!!

Logo JLM 2017

        
Nous ne dépendons que de vos dons            
      
        
      
        
Je fais un don à la France insoumise                  
      
        
 
      
        
      
        
Partager sur Facebook                  
Partager sur Twitter                  
 
      
        

Posté par ALLIENORD à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

AU SECOURS !!!

Chroniques du Yéti

« Le temps est venu de changer de civilisation » Edgar Morin

Édouard Philippe, un premier ministre aussi con et confus que son président (la preuve !)

Philippe_Bourdin.jpg

Putain, je n’avais jamais entendu le 1er ministre Édouard Philippe s’exprimer. Eh bien c’est fait, le mardi 20 juin chez Bourdin. Et la conclusion est qu’il est aussi con et confus que son Macron de président.

La preuve, écoutez Édouard Philippe justifier chez Bourdin le maintien du port d’arme au suspect fiché S de l’attentat des Champs-Élysées :

« Si on retire une autorisation de port d’arme à un fiché S, il se  pourrait qu'il s’aperçoive qu’il est fiché S. »

En clair, n’arrêtez surtout pas un terroriste en train de préparer un attentat, il pourrait soupçonner que vous le soupçonnez !

Posté par ALLIENORD à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bon , ça se précise !!!

France: tout doit disparaître! L'union européenne dicte ses lois au président Macron.                                                                                                                                                    

24 Juin 2017       Rédigé par lucien-pons       Publié dans     #Comité pour une Nouvelle résistance,    #La lutte des classes,                                                                                                                                                                                             #Terrorisme                                                                                                                                                                                                                        

France: tout doit disparaître! L'union européenne dicte ses lois au président Macron.

Partager cet article

Posté par ALLIENORD à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2017

De nouveaux et intéressants articles ,à lire :

Nouveaux sur notre site http://bolivarinfos.over-blog.com

En page d’accueil:
1)Colombie : Les FARC-EP déposent aujourd'hui 100% de leurs armes, un article de Telesur du 23 juin 2017 traduit par Françoise Lopez.
2)Venezuela : Attaque de la base militaire de La Carlota, un article d’Alba Ciudad du 22 juin 2017 traduit par Françoise Lopez.
3)Venezuela : Une journaliste attaquée par des opposants, un article d’Alba Ciudad du 22 juin 2017 traduit par Françoise Lopez.
4)Cuba : Trump promet de lutter contre « la tyrannie du communisme » à Cuba,un article de Telesur du 22 juin 2017 traduit par Françoise Lopez.
5)Cuba-Etats-Unis : Dix clés de la politique de Donald Trump vis-à-vis de Cuba,un article de Granma en français du 22 juin 2017.
6)Venezuela : Le Venezuela salue la solidarité des pays caribéens à l’OEA,un article de Granma en français du 22 juin 2017.
7)Venezuela : Une crise entre des partis de l'opposition est sur le point d’éclater,un article de RHC du 22 juin 2017.
Bonne lecture à tous,
Françoise Lopez.

Posté par ALLIENORD à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Très instructif !!!

Chroniques du Yéti

« Le temps est venu de changer de civilisation » Edgar Morin

Le Grand jeu : tectonicus orientalis

Tectonicus_1.jpg

Alerte dans les officines du système impérial, la plaque européenne commence à dangereusement se rapprocher de sa consœur russe et nos hypothèses se voient une nouvelle fois confirmées. Après la réception de Poutine par Macron à Versailles, nous écrivions :

Ces invraisemblables délires [médiatiques] ont toutefois mis la puce à l’oreille de certains observateurs un peu plus sérieux. Quand le roi est nu, on l’habille de dithyrambes, c’est bien connu. Si la journaloperie se vautre dans la louange servile et embellit tous les aspects de la forme, c’est pour mieux cacher le fond. Ficelle vieille comme le monde…

D’abord, pourquoi inviter Poutine, dans les fastes de Versailles qui plus est ? Notons que, mis à part le traditionnel voyage du 15 mai à Berlin pour retrouver Merkel, c’est le premier dirigeant étranger que rencontre Macron dans un format bilatéral (les discussions avec Trump, Trudeau, Erdogan & Co ayant eu lieu en marge des sommets de l’OTAN et du G7). Relevons également que la somptueuse réception du “tsar de toutes les Russie” au château du roi-soleil n’a pas été du goût des habituels thuriféraires du système impérial.

Ainsi, le président français était demandeur, ce que l’enguirlandement médiatique fanfaron tente d’occulter (…)

Un reset franco-russe, qu’évoque également le peu russophile Financial Times, serait donc dans les tuyaux à la demande de Paris. Ceci pourrait expliquer pourquoi, au-delà des pathétiques flonflons médiatiques et du sauvetage de face macronien sur des questions aussi existentielles que les LGBT de Tchétchénie ou les méchants médias russes, on a furieusement l’impression que Bobobankster s’est aligné sur Poutine.

Sur la Syrie, « l’objectif absolu est la lutte contre le terrorisme, l’éradication des groupes terroristes, en particulier Daech ». Tiens, il y aurait des modérés pas si modérés que ça finalement et Assad ne doit plus partir… Plus intéressant encore, la fameuse phrase sur les armes chimiques que toute la MSN saoudisée a rapportée, persuadée qu’elle est dirigée contre Damas, mais que personne n’a pris la peine de décrypter :

« J’ai indiqué qu’une ligne rouge très claire existe de notre côté : l’utilisation d’une arme chimique par qui que ce soit fera l’objet de représailles et d’une riposte immédiate. »

Les mots importants sont en gras. Ainsi, Assad ne serait pas le seul à disposer et à être susceptible d’utiliser des armes chimiques… Est-ce une reconnaissance en creux du false flag de Khan Cheikhoun ? À noter que le soir même, Vladimirovitch a répété dans une interview destinée au public français qu’il n’y avait aucune preuve de l’implication du gouvernement syrien dans cette attaque. Pour mieux appuyer ce qu’il a dit, voire prouvé, quelques heures plus tôt à Macron sous les lambris versaillais ?

Concernant l’Ukraine, Poutine a pris le bâton, déclarant que c’était une affaire intérieure à ce pays et qu’il fallait tenir Kiev pour responsable des atteintes aux accord de Minsk, le tout sans être contredit par son hôte. Et je ne mentionne pas les formules répétées sur « le rôle indispensable de la Russie »…

Assiste-t-on à un changement de direction de l’euronouillerie, désormais orpheline de son maître américain ? Si Macron dit tout haut ce que Merkel pense tout bas — et il y a de bonnes raisons de croire que le premier est le porte-parole de la seconde —, on est peut-être en train d’assister à un rééquilibrage du Vieux continent. L’avenir nous le dira… Mais on comprendrait mieux alors la flagornerie de la caste médiatique, cachant sous les épithètes dithyrambiques une redirection peu glorieuse pour elle.

On en prend le chemin… Dans la foulée de la visite du réaliste Le Drian à Moscou, c’est en effet une véritable bombe qu’a lancé Macron dans un entretien à huit quotidiens européens paru aujourd’hui. Dans le texte :

Le vrai aggiornamento que j’ai fait sur ce sujet, c’est que je n’ai pas énoncé que la destitution de Bachar el-Assad était un préalable à tout. Personne ne m’a présenté son successeur légitime. Assad est un ennemi de son peuple [tous les éléments de langage n’ont pas disparu du jour au lendemain, ndlr] mais pas de la France. Mes lignes sont claires. Un : la lutte absolue contre tous les groupes terroristes. Ce sont eux, nos ennemis. Deux : la Syrie ne doit pas devenir un État failli [failed State]. Nous avons besoin de la coopération de tous pour éradiquer les terroristes, en particulier de la Russie.

Dios mio, McCain, Barack à frites, Flamby, l’hilarante, le Seoud et autres joyeux lurons de la clique impériale doivent s’arracher les cheveux. L’imMonde est vert de rage et la presse israélienne rapporte l’info pour le moins fraîchement.

Le président Macron semble en passe de devenir nettement plus sage que le candidat Macron. Un Trump inversé en quelque sorte… Si le Donald a tout le mal du monde à contrer le Deep State, c’est néanmoins son élection qui a permis le détricotage de l’empire dont les composantes s’égaillent maintenant dans la nature.

Autre exemple récent : les nouvelles sanctions contre la Russie votées presque à l’unanimité par le Sénat US. Elles viennent d’être bloquées en l’état actuel des choses par les Républicains de la Chambre des représentants. Voir les membres d’un même parti se déchirer, selon qu’ils font parti du Sénat ou de la Chambre, sur le cas russe vaut son pesant d’ironie…

Mais c’est surtout d’Allemagne qu’est venue la surprise du chef. Nous avions vu que Berlin et Vienne se sont opposées au vote sénatorial. Les Allemands, particulièrement remontés, vont plus loin et menacent les États-Unis de mesures de rétorsion au cas où les sanctions anti-russes (et anti-européennes par ricochet) seraient finalement actées. Quand on se rappelle la soumission enthousiaste de Frau Milka aux divers trains de sanctions décidés par la précédente administration américaine, ça ne manque pas de sel.

Le navire impérial prend l’eau et certains ne manquent pas une miette du spectacle…

Tectonicus_2.jpg

Posté par ALLIENORD à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bravo le Service de Sécurité !!!

22/06/17

"Panique à l’Elysée" : un inconnu lui serre la main.

  "Panique à l’Elysée" : Emmanuel Macron pris à parti par un inconnu

Publié le Jeudi 22 Juin 2017 : 09h14
"Panique à l’Elysée" : Emmanuel Macron pris à parti par un inconnu©AFP

 

Une scène peu ordinaire et quelque peu inquiétante s’est déroulée mercredi dans la cour de l’Elysée entre le président Emmanuel Macron et un inconnu. Découvrez le récit d’un journaliste qui en a été témoin. 

Le président Emmanuel Macron a été pris à parti par un inconnu, mercredi après-midi dans la cour de l’Elysée. Présent au moment des faits, le journaliste Michel Rose a raconté ce qui s’était passé sur son compte Twitter. Grâce à lui, on apprend qu’à l’occasion de la Fête de la musique et de la réception qui était organisée à l’Elysée, le président Emmanuel Macron et son épouse ont souhaité aller à la rencontre des invités du jour. Mais alors que le chef de l’Etat évoluait au milieu de la foule, distribuant sourires et poignées de main, un des badauds s’est approché de lui, lui a pris la main et a exigé un "hug" (accolade en anglais). "C’est tous des escrocs mais lui moins que les autres", a lancé l’inconnu qui était vêtu d’un pantalon noir, d’un t-shirt blanc, d’une casquette et de claquettes assorties de chaussettes (cf. photo ci-dessous). L’homme a ensuite maintenu la main d’Emmanuel Macron dans la sienne.

A lire aussi – Brigitte Macron : ses petits-enfants placés sous haute surveillance

Panique chez les agents de sécurité

Le président a alors accepté de lui faire l’accolade demandée mais cela n’a suffi à l’inconnu qui ne lâchait toujours pas sa main. Et si Emmanuel Macron a gardé le sourire, son service de sécurité, lui, a "commencé à s’inquiéter", souligne Télé Loisirs. "La panique a rapidement envahi les services de sécurité du palais présidentiel", écrit de son côté Closer. L’incident a finalement pris fin lorsque les agents de sécurité sont parvenus à libérer le président. Ce dernier a ensuite poursuivi son bain de foule.

Publicité
Plusieurs médias se sont par la suite penchés sur le profil de l’inconnu qui serait en réalité un youtubeur surnommé "Wil le perturbateur". Connu pour avoir perturbé plusieurs plateaux télé, il a notamment été vu sur Touche pas à mon poste et pendant un duplex de BFM TV.

 En vidéo - Pourquoi les Macron ont-ils tardé à emménager à l'Elysée ? 

 

Posté par Jocegaly à - Commentaires [0]

Posté par ALLIENORD à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2017

AU SECOURS !!!

Chroniques du Yéti

« Le temps est venu de changer de civilisation » Edgar Morin

Le "président" Macron n'a besoin de personne pour frapper la Syrie

Macron_armee_francaise.jpg

Macron, président savonnette au rabais élu par défaut, aurait plutôt tendance à susciter les rires. Mais ceux-ci vous restent vite en travers de la gorge quand vous apprenez certains de ses propos publics. Ainsi, ceux qu’il vient de prononcer — au nom de la France — dans un entretien accordé à huit médias européens, à propos de l’attitude de l’armée française en Syrie :

« S’il est avéré que des armes chimiques sont utilisées sur le terrain et que nous savons en retracer la provenance, Paris sera en mesure de bombarder seule afin de détruire les stocks d’armes chimiques identifiés. »

Déjà, il y a cette première partie de phrase : « S’il est avéré que des armes chimiques sont utilisées sur le terrain et que nous savons en retracer la provenance. » Le problème, c’est que ça fait déjà plusieurs fois que les autorités françaises nous font le coup de l’utilisation “avérée” d’armes chimiques par le vilain président Assad contre son peuple… sans jamais en fournir la moindre preuve, ni en avoir déterminé la moindre provenance.

La France « parfaitement alignée avec les États-Unis »

On se souvient du ministre Fabius clamant qu’Assad « ne mériterait pas d’être sur terre » pour l’emploi d’armes chimiques dont il fut prouvé qu’elles avaient bien peu de chance d’avoir été tirées par l’armée loyaliste. Plus récemment, le ministre Ayraud affirma détenir des preuves prouvant que… et qui ne prouvèrent rien car il ne nous les révéla jamais !

Plus grave, Macron sait-il qu’il existe un organisme international appelé l’ONU ? Et qu’aucun pays ne saurait intervenir seul contre un autre sans y être dûment et officiellement mandaté par cet organisme ?

Mais il vrai que Macron, dans son entretien, a donné d’autres références que l’ONU :

« L’utilisation d’armes chimiques donnera lieu à des répliques, y compris de la France seule. La France sera d’ailleurs à cet égard parfaitement alignée avec les États-Unis. »

Relativisons tout de même la portée de ces propos guerriers qui relèvent sans doute davantage de la forfanterie de matamore, comme nous le démontrera très bientôt Le Grand jeu dans une analyse plus complète de cet entretien. Et constatons que de Sarkozy en Hollande, puis de Hollande en Macron, le ridicule n’a pas fini d’éclabousser notre pays.

Posté par ALLIENORD à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]